Afficher les éléments par tag : formation matelotage

mardi, 25 février 2020 07:40

Quelle fibre pour quel cordage ?

Quelle fibre pour quel cordage ?
Choisir ses cordages pour le courant et le dormant
Support formation matelotage Ligue Bretagne Voile CESE

Une meilleure connaissance des caractéristiques des fibres permet de répondre à la question : quel cordage pour quel usage ? ce qui est adapté à votre bateau à l’usage que vous en faites. Le cordage ne tient pas dans un taquet ou bloqueur ? il glisse sur le winch ? il est trop gros ou trop petit ? Est-ce du diamètre 6 ou 8 millimètres ?
La matière de l’âme
La matière des gaines
Le diamètre
Le type de construction sont les 4 paramètres essentiels qui guident le choix d’un cordage.
A cela quelques critères de plus :
Pour le courant : écoutes, drisses, cunningham...
Dans la majorité des cas ce sont les taquets et le diamètre des réas qui déterminent le diamètre minimum et maximum du cordage (cf : les recommandations du fabriquant). Les cordages sont généralement surdimensionnés et travaillent à seulement 25% de leur résistance rupture. Ce surdimensionnement est expliqué par le souhait d’avoir un minimum d’allongement et non pour garantir une résistance à la rupture suffisante. Effectivement il n’arrive jamais qu’un cordage cède.
Pour le dormant :
C'est principalement la charge de rupture pour ce que l'on pourrait aussi assimiler au dormant : trapèzes, transverses de tangon, latéraux de tangon...

L’allongement
L’allongement est certainement le critère le plus important pour une drisse et un élément déterminant pour une écoute.
Lors de sa mise sous tension un cordage en polyester s’allonge 5 à 7 fois plus qu’un cordage très statique type Dyneema. Par exemple une drisse en polyester de 20 mètres va s’allonger de plus de 1m alors qu’un cordage en Dyneema s’allongera que de 20cm.
Les cordages en polyester auront un allongement à la charge de travail entre 5 et 7% alors que les cordages Dyneema, ont un allongement inférieur à 2%.
Un cordage travaillant à 25% de sa résistance à la rupture aura moins d’allongement que s'il travaillait à 50%. Moins il travaillera plus il sera statique. Autrement dit, sur la même application, un cordage de 14mm aura moins d’allongement qu’un cordage 12mm.

Suite du document à découvrir ici

Publié dans Emploi - formation

Lire les contributions des clubs (Domaine 2)

Il s'agit des propositions des clubs bretons dans le cadre du CESE