Appel à projet d'actions 2019

Dans le cadre du CESE voile Bretagne, un appel à projet d’actions pourra être mené chaque année au bénéfice des EFVoile du territoire, membres de droit du CESE. Ce programme d’actions est complémentaire des actions « traditionnelles » déjà menées par le CESE. Il est financé sur un budget dédié du CESE rediscuté chaque année avec les EFvoile et validé par le Cercle Stratégique. (Découvrir la procédure 2019)

Neiras Philippe

mardi, 25 février 2020 07:48

Matelotez vous mêmes vos cordages !

Gréeur, un ancien métier, presque disparu, revenu au goût du jour avec les fibres modernes de nos cordages, notamment les tresses dyneema. Les cordages à base de dyneema, tresse ou âme/ gaine sont les plus utilisés en voile légère. Les gréeurs considèrent que c’est un crime de faire un noeud sur des cordages faits pour être matelotés et ils ont raison !
Alors à vos aiguilles et faites des épissures ! (Un noeud c’est 50% de la résistance d’un cordage qui disparaît).

Lire l'article ici

mardi, 25 février 2020 07:40

Quelle fibre pour quel cordage ?

Quelle fibre pour quel cordage ?
Choisir ses cordages pour le courant et le dormant
Support formation matelotage Ligue Bretagne Voile CESE

Une meilleure connaissance des caractéristiques des fibres permet de répondre à la question : quel cordage pour quel usage ? ce qui est adapté à votre bateau à l’usage que vous en faites. Le cordage ne tient pas dans un taquet ou bloqueur ? il glisse sur le winch ? il est trop gros ou trop petit ? Est-ce du diamètre 6 ou 8 millimètres ?
La matière de l’âme
La matière des gaines
Le diamètre
Le type de construction sont les 4 paramètres essentiels qui guident le choix d’un cordage.
A cela quelques critères de plus :
Pour le courant : écoutes, drisses, cunningham...
Dans la majorité des cas ce sont les taquets et le diamètre des réas qui déterminent le diamètre minimum et maximum du cordage (cf : les recommandations du fabriquant). Les cordages sont généralement surdimensionnés et travaillent à seulement 25% de leur résistance rupture. Ce surdimensionnement est expliqué par le souhait d’avoir un minimum d’allongement et non pour garantir une résistance à la rupture suffisante. Effectivement il n’arrive jamais qu’un cordage cède.
Pour le dormant :
C'est principalement la charge de rupture pour ce que l'on pourrait aussi assimiler au dormant : trapèzes, transverses de tangon, latéraux de tangon...

L’allongement
L’allongement est certainement le critère le plus important pour une drisse et un élément déterminant pour une écoute.
Lors de sa mise sous tension un cordage en polyester s’allonge 5 à 7 fois plus qu’un cordage très statique type Dyneema. Par exemple une drisse en polyester de 20 mètres va s’allonger de plus de 1m alors qu’un cordage en Dyneema s’allongera que de 20cm.
Les cordages en polyester auront un allongement à la charge de travail entre 5 et 7% alors que les cordages Dyneema, ont un allongement inférieur à 2%.
Un cordage travaillant à 25% de sa résistance à la rupture aura moins d’allongement que s'il travaillait à 50%. Moins il travaillera plus il sera statique. Autrement dit, sur la même application, un cordage de 14mm aura moins d’allongement qu’un cordage 12mm.

Suite du document à découvrir ici

Un excellent et très intéressant rapport du CESER sur les associations.  ce rapport nous permet d'en savoir plus sur les associations:

"Une réflexion  menée sur la vie associative en Bretagne, ses enjeux, ses perspectives, ses difficultés et ses chances » et « sur les défis auxquels elle doit faire face ». 

"La nécessité du soutien public aux associations nous a paru évidente, tant pour ce qu’elles sont que pour ce qu’elles font. La concertation, la co-construction de politiques dans la durée, dont on parle souvent, sont ici particulièrement nécessaires".

Un grand nombre de jeunes fréquentent nos clubs, les informer sur les formations liées à la mer est un service que l'on peut offrir.

Caroline Britz a publié un article en octobre 2018 sur le futur BIMer:

"Le Campus des Métiers et des Qualifications des industries de la mer travaille sur la mise en œuvre d’un Brevet d’Initiation à la Mer (BIMer), ce projet s’inspirant du BIA (Brevet d’initiation Aéronautique), qui existe depuis 1968. Il s’agit de construire un diplôme qui sanctionne une culture générale dans le domaine maritime. Un groupe de travail présidé par Gilles Benic, proviseur du lycée Vauban de Brest, a réuni des équipes des lycées professionnels et maritimes pour élaborer une maquette pédagogique. 

Le brevet représentera environ 40 heures par an avec un volet théorique comprenant des notions de mathématiques, de physique, de technologie, de cartographie, de météorologie, de navigation et d’histoire liée au monde maritime et un volet pratique ouvrant sur la découverte des métiers au travers de visites, de rencontres... Les services du rectorat et des Affaires maritimes ont été associés dès le départ à la démarche.

La préparation du BIMer est l’occasion pour les équipes pédagogiques pionnières de disposer d’un thème «Fil Rouge » non seulement exploitable dans de nombreuses disciplines mais aussi dans l’accompagnement à l’orientation permettant de découvrir les métiers de la mer"

mardi, 02 octobre 2018 13:42

ESSAI BEFOIL 16: catamaran flying boat

Le befoil 16 est un nouveau catamaran à foils dont la cible est l'école de voile. Un essai a été réalisé à l' ENVSN le 14 septembre 2018

Le CDV 56 a engagé dès les années 2000 une campagne de prévention des risques solaires auprès des coureurs et des profesionnels de l'encadrement, en diffusant et en organisant des interventions sur les risques solaires lors des colloques des entraîneurs, régates, réunion" développement"  des bassins de pratique du morbihan. Découvrez ici le ppt de présentation de ces interventions. Parallèlement à cette campagne un partenariat a été engagé avec une marque de crème solaire : Daylong et le CDV fournit en crème solaire les entraîneurs et coureurs des CED et CLÉ: (Centre d'entraînement départementaux et centre labellisé d'entraînement). Un panneau "mets ta creme solaire" a également été distribué aux clubs où il est possible d'afficher (à l'aide magnettes) l'indice UV du jour. Indice qu'il est possible de consulter sur l' appli: Soleil Risk.

P Neiras

Au sens de la directive européenne 89/686, on appelle EPI équipement de protection individuelle: "tout dispositif ou moyen destiné à être porté ou tenu par une personne en vue de la protéger contre un ou plusieurs risques susceptibles de menancer sa santé ou sa sécurité"

1- Un EPI est conforme si le sigle CE apparaît sur:

-l'emballage

-le produit

CE est l'aboutissement de la directive européenne 89/686

2-Obligation de chaque utilisateur et de chaque employeur:

-Choisir les EPI adaptés aux risques à prévenir.

-L'employeur doit mettre ces EPI à disposition de l'employé

-L'employeur doit veiller à leur port effectif et à leur entretien.

-L'employeur doit assurer leur changement le cas échéant

3- Le constructeur doit fournir:

-L'aide au choix de l' EPI

-La notice d'emploi et d'entretien

-Le certificat de conformité associé ou non à un examen CE de type.

P.Neiras

En réponse aux nombreuses questions sur le sujet: oui le document unique est obligatoire pour les associations employeuses. Vous trouverez de nombreux documents explicatifs, exemples, guides dans ces colonnnes. ici le document d'information de la MAIF.

P.Neiras

vendredi, 25 mai 2018 08:42

Vu ou essayé pour vous: TYKAL TEF GEL

Vu ou essayé pour vous: TYKAL TEF-GEL : Pâte imperméable à base de PTFE pouvant être utilisée de manière universelle.

Elle empêche la formation de boursouflures à la surface du métal et protège de manière fiable contre la corrosion par des courants galvaniques entre les différents types de métaux.

TIKAL TEF-GEL peut également être utilisé comme lubrifiant résistant à l’eau de mer et comme scellement afin d’empêcher la pénétration de l’eau.

Appliquez toujours Tikal Tef-Gel® sur vos vis et boulons et tout restera facile à desserrer, même après un usage intensif dans l’eau de mer. Tikal Tef-Gel® est tout aussi efficace pour empêcher le grippage des ridoirs. Tikal Tef-Gel® est utilisé dans l’industrie navale et dans les domaines automobile, aéronautique et aérospatial ainsi que partout où des composants doivent être protégés contre la corrosion.

TIKAL TEF-GEL n’est pas nocif pour la santé.

TIKAL TEF-GEL ne possède aucun marquage de danger.

P.Neiras

vendredi, 25 mai 2018 08:36

VU OU ESSAYE POUR VOUS: Dr SAIL

VU OU ESSAYE POUR VOUS: Dr SAIL

La technologie Dr Sails®

DrSails®est un adhésif développé pour trouver de nombreuses applications à bord : il pourra lier une gamme complète de matériaux composites, tissus ou même plastiques tels que fibre de verre, carbone, métal, bois, et peut même réparer une toile à voile.

Cette colle formée de deux composants à base d'époxy se mélangeant à l'aide d'une unique buse est toujours prête à l'emploi et peut être appliquée sous l'eau. Ce qui la rend également unique, c'est sa flexibilité, qu'elle garde à sec, lui permettant une excellente résistance aux chocs.

C'est l'adhésif d'urgence qu'il vous faut absolument à bord !

Pour plus d'informations sur la marque, rendez-vous sur leur site : www.sailingtechnologies.com

P.Neiras

Page 1 sur 3

Lire les contributions des clubs (Domaine 2)

Il s'agit des propositions des clubs bretons dans le cadre du CESE